logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/03/2012

Le Policier

Yaron appartient à une unité anti-terroriste israélienne, "le" groupe d'élite policier, toujours prêt à intercepter "l'ennemi arabe". Sauf que cette fois-ci, Yaron doit résoudre une prise d'otages fomentée par une bande d'idéalistes radicaux israéliens, dont les valeurs sont à l'opposé des siennes.  Cette confrontation va ébranler son existence.

La vie de Yaron, c'est le culte du héros en uniforme, la camaraderie masculine, les corps musclés, la violence, la défense du pays, c'est être un soldat. Grandes tapes dans le dos, réunions amicales où comme des gosses, les hommes luttent devant leurs femmes enceintes. Yaron est très excité, sa femme est sur le point d'accoucher; d'un moment à l'autre, il peut devenir père. Cette première partie du film est très réussie.

Mais la rencontre avec un groupe peu commun, violent, radical, le confrontera à la guerre des classes israéliennes et à celle qu'il livre à l'intérieur de lui-même.

Drame israélien de Nadav Lapid avec Yiftach Klein, Yaara Pelzig, Michael Moshonov. 1H07 mn

Prix spécial du jury international du Festival du Film de Locarno 2011

Marie-Sophie Dupré


Au prochain printemps

Il y a cinq ans lors de la précédente présidentielle, le réalisateur balade sa caméra dans tous les coins de la France pour recueillir la parole de jeunes, de vieux, de retraités, d'artisans, de paysans et de tant d'autres. Un passionnant documentaire mêlant analyses fortes, rencontres attachantes, et discussions de cafés du commerce aussi. Une flânerie politique qui dessine une humeur de l'électeur français. Documentaire de Luc Leclerc du Sablon. Durée 1h38.

Marie-Sophie Dupré

Vol spécial


Un vol est «spécial» lorsqu'il s'agit de mettre dans un avion quelqu'un qui ne veut pas y monter : alors on l'entrave et on l'y enfourne de force. Parfois avec tant de force que le malheureux en décède. Je vous recommande de voir ce film, pour avoir en tête des visages et des noms, la prochaine fois que vous entendrez parler d'expulsion d'étrangers déboutés d'une demande d'asile. Le film est suisse. En Suisse, lorsque un étranger dépose une demande d'asile auprès de l'administration, du jour où celle-ci est refusée, il peut être arrêté et emprisonné dans un centre de rétention, sans aucun jugement. Dans ce centre se retrouvent des hommes brisés, aux rêves de « vie meilleure » ruinés, séparés de leur famille, des mois durant, emprisonnés alors qu'ils n'ont commis aucun délit. Ils ne sont pas délinquants, seulement indésirables. Certains vivent dans le pays depuis dix ans, vingt ans, ils travaillent, ils ont femme et enfants. Pour quelques uns le retour dans un pays d'origine qu'ils ont fui, présente un danger de mort. Le centre de rétention de Frambois, près de l'aéroport de Genève, a accepté le tournage du film et la présence de la caméra dans de multiples lieux et situations. On entend les histoires, la détresse, l'espoir, on voit l'humanité des animateurs, la solidarité entre les « pensionnaires », la froide logique démocratique de « la loi fédérale », votée par les élus du peuple... Un film engagé, mais pas militant. On ne peut pas accueillir toute la misère du monde, mais on pourrait ne pas en rajouter.

Vol spécial. Réalisé par Fernand Melgar, 1h 41.



 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique