logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/11/2010

Potiche

 

Tiré d'une pièce à succès de Barillet et Grédy, interprétée par Jacqueline Maillan, Potiche est un vrai délice.

Tout d'abord, parce qu'on y retrouve avec une joie énorme un couple cinématographique formidable: Catherine Deneuve et Gérard Depardieu. Elle, c'est Madame Pujol, le rôle autrefois tenu par Jacqueline Maillan, une potiche qui n'a pas dit son dernier mot, même si elle débute le film en bigoudis et jogging. Lui, Gérard est un syndicaliste au grand coeur comme on n'en fait plus, un éternel nounours amoureux. Rien que pour eux, le film mérite le déplacement, surtout quand ils dansent...

Mais ce n'est pas tout, malgré des décors dignes de Roger Harth, le film garde un charme tout à fait contemporain qui fait que l'on se laisse prendre avec un plaisir extrêmement jouissif, dans l'aventure ou plutôt la mésaventure de cette fabrique de parapluies, tenue de main de fer par Monsieur Pujol, intraitable courreur de jupons et capitaliste convaincu. Sans oublier la délicieuse Karin Viard, sa secrétaire dévouée.

C'est caricatural, provincial mais sans la moindre méchanceté. On s'amuse de bon coeur et cela fait un bien fou.

A voir en famille.

Yetty

 

Un film de François Ozon, avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Karin Viard, Fabrice Luchini, etc..

Durée: 1H43

 

 

 

21/04/2010

Mammuth

Voici un ovni cinématographique, à la limite de la normale, aux frontières de la morale, à un chouia de l'invraissemblable. Un film vraiment réussi, empreint de surréalisme, à la fois cruel et poétique, mais à réserver à ceux qui savent prendre du recul, prendre les choses au 2e, 3e ou 4e degré et qui ne s'offusquent pas des bizzareries...

C'est l'histoire d'un couple de retraités, plus vrai que nature, et vraiment très nature. Elle, c'est Yolande Moreau, formidable mamie les pieds bien encrés sur terre, lui c'est Gérard Depardieu, cheveux longs et gras, excellent nouveau retraité, un peu brute, mais gentil comme tout. Quand il rentre chez lui après son dernier jour de travail, un puzzle de quelques milliers de pièces sous le bras en guise de cadeau de départ,  elle lui demande : "tu vas faire quoi maintenant que tu resteras 24h/24 à la maison?".

Toucher sa retraite pardi ! Mais pour celà il lui faut des tas de papelards qu'il n'a pas ! Alors, résolu comme pas deux, il enfourche sa vieille et rutilante bécane, pour un voyage aux rencontres insolites.

C'est drôle, émouvant, étrange, décalé et diablement bien joué.

Yetty

10/02/2010

L'autre Dumas

Saviez-vous qu'Alexandre Dumas avait un nègre très efficace, du nom d'Auguste Maquet ?  Que la collaboration entre les deux hommes s'échelonna de 1844 à 1851 et donna lieu à la parution de dix-sept romans, dont Les Trois Mousquetaires, Le Comte de Monte Cristo, La Reine Margot, Le Vicomte de Bragelonne, Ange Pitou, etc...

En 1858, au cours d'un procès, Auguste Maquet revendiqua la paternité de tous ces ouvrages. Le tribunal lui accorda  25% des droits d'auteur mais lui refusa la co-signature. L'homme que Dumas décrivait comme «un esprit sévère et loyal jusqu'à l'accès» mourut solitaire et dans l'anonymat. Voilà l'histoire méconnue que raconte ce film. Celle d'un couple infernal et fusionnel, avec, pour interpréter Alexandre Dumas, un Gérard Depardieu en grande forme, et pour donner corps à Auguste Maquet, un Benoît Poelvoorde en gratte-papier zélé, besogneux et corvéable à merci. Une formidable rencontre entre deux comédiens qui n'avaient fait que se croiser au cinéma, avant ce superbe face à face en costumes, où la rigueur de l'un permet au génie de l'autre de s'exprimer. Dommage simplement que la voix de Benoît Poelvoorde soit si basse, ce qui gâche un peu le plaisir du texte.

Yetty

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique