logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/05/2011

Ou va la nuit?

 

Formidable actrice, Yolande Moreau se mue ici en véritable tragédienne des temps modernes. Avec une aisance déconcertante, elle campe cette femme solide qui vit à la campagne et accuse sans broncher, les coups répétés de son époux.

Un jour, après des années de silence, elle décide de prendre son destin en main.

Mais les secrets sont parfois lourds à porter...

Adapté du roman "Mauvaise pente" de Keith Ridgway filmé au plus près des acteurs, sans fioriture, Où va la nuit est un film âpre et juste. C'est aussi un magnifique portrait de femme porté par une actrice exceptionnelle. Yetty

Un film de Martin Porvost avec Yolande Moreau et Pierre Moure. Durée: 1h45

21/04/2010

Mammuth

Voici un ovni cinématographique, à la limite de la normale, aux frontières de la morale, à un chouia de l'invraissemblable. Un film vraiment réussi, empreint de surréalisme, à la fois cruel et poétique, mais à réserver à ceux qui savent prendre du recul, prendre les choses au 2e, 3e ou 4e degré et qui ne s'offusquent pas des bizzareries...

C'est l'histoire d'un couple de retraités, plus vrai que nature, et vraiment très nature. Elle, c'est Yolande Moreau, formidable mamie les pieds bien encrés sur terre, lui c'est Gérard Depardieu, cheveux longs et gras, excellent nouveau retraité, un peu brute, mais gentil comme tout. Quand il rentre chez lui après son dernier jour de travail, un puzzle de quelques milliers de pièces sous le bras en guise de cadeau de départ,  elle lui demande : "tu vas faire quoi maintenant que tu resteras 24h/24 à la maison?".

Toucher sa retraite pardi ! Mais pour celà il lui faut des tas de papelards qu'il n'a pas ! Alors, résolu comme pas deux, il enfourche sa vieille et rutilante bécane, pour un voyage aux rencontres insolites.

C'est drôle, émouvant, étrange, décalé et diablement bien joué.

Yetty

20/01/2010

Gainsbourg (vie héroïque)

Ce qui frappe en premier c'est la fascinante ressemblance entre Eric Elmosnino et Gainsbourg. Surtout de profil. Laeticia Casta est formidable aussi. En Bardot, elle est d'une troublante sensualité. Ne vous attendez pas pour autant à un biopic bien lisse, bien documenté.

Pour son premier film, qui raconte la vie de Serge Gainsbourg, Joann Sfar, auteur de bandes dessinées a la mémoire sélective et un brin nostalgique. Une audace salutaire qui nous épargne tout classicisme pour ce personnage hors norme. Avec une créativité peu fréquente, il réinvente avec intimité, un Gainsbourg drôle et attachant qui tout au long du film tergiverse avec des créatures de son esprit qui prennent corps à l'écran. Du petit garçon juif qui fanfaronne dans un Paris occupé, à l'artiste qui fume sur son lit d'hôpital, le film propose le portrait d'un insoumis provocateur et envoûtant. Sans oublier la bande son qui forcément nous ravive des souvenirs. Un film passionnant, peu conventionnel et drôlement bien fait.

Yetty

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique